Pour plus d'informations : +33 (0) 3 26 69 97 19

Le cuivre antimicrobien

 

Le saviez-vous ?

Le cuivre présente une propriété majeure : c’est une surface au pouvoir antimicrobien inégalé.

L’efficacité antimicrobienne du cuivre est supérieure à celle de toutes les autres surfaces existantes sur le marché (plastique bactéricide, inox, aluminium et surfaces dopées aux ions argent).

Le cuivre est la seule surface de contact antimicrobienne sur la liste de l’Agence de Protection de l’Environnement Américaine.

De nombreuses études et publications ont prouvé l’action du cuivre sur un grand nombre de bactéries et virus : Acinetobacter Baumanii, Aspergillus niger, Campylobacter jejuni, Enterobacter aerogenes, Helicobacter pylori, Legionella pneumophilia, Poliovirus, Salmonella enteriditis, Staphylococcus aureus (staphylocoque doré résistant à la méticilline), Adénovirus, Candida albicans, Clostridium difficile, Escherichia coli O157:H7, Grippe A (H1N1), Listeria monocytogenes, Pseudomonas aeruginosa, Tubercle bacillus, Entérocoque résistant à la Vancomycine, …

 

Contrairement à de nombreuses autres matières premières, le cuivre présente également des qualités de recyclage : il est recyclable à l’infini sans altération de ses propriétés !

 

Notre alliage Steriall E

 

Pour une protection inégalée dans le temps, nos équipes de R&D ont développé un alliage Steriall E.

Des essais réalisés en laboratoire indépendants de bactériologie démontrent une activité antibactérienne et antivirale majeure de l’alliage Steriall E.

Il présente une couleur champagne, et un état de surface impeccable et durable dans le temps.

A noter que toute application de vernis inhibe totalement les propriétés antimicrobiennes des matériaux et est totalement prohibé.

Courbe de diminution des bactéries sur le cuivre

De couleur légèrement jaune, il présente un état de surface impeccable et durable dans le temps.

La durabilité est en effet un point clef, car la majorité des alliages de cuivre n’ont pas une tenue dans le temps satisfaisante.

Cette durabilité est d’autant plus difficile à obtenir que toute application de vernis inhibe totalement les propriétés antimicrobiennes des matériaux et est totalement prohibé.

A noter que l’efficacité des alliages steriall ne diminue pas dans le temps car c’est la masse de la matière qui est active. 

 

Le cuivre sur le front des bactéries résistantes aux antibiotiques

 

Combinée à la raréfaction des nouveaux antibiotiques mis sur le marché ces dernières années, l'augmentation des résistances bactériennes à l'échelle mondiale représente une menace majeure pour la santé publique. L'apparition récente de bactéries multirésistantes (BMR) insensibles à la plupart, voire à tous les antibiotiques disponibles, fait craindre un retour à l'ère préantibiotique. Le coût humain et économique des infections à BMR ne cesse de croître. (1)

Les BMR et BHR (Bactéries Hautement Résistantes) sont décimées toutes les deux au contact du cuivre de la même façon que les bactéries sans résistances particulières aux antibiotiques.(2)

 

staphylocoque4 mécanismes distincts expliquent la destruction des bactéries par le cuivre :

  • Le stress oxydant par génération de peroxyde d'hydrogène
  • La perturbation de la balance osmotique
  • La chélation à des protéines qui n'ont pas besoin du cuivre
  • La fuite du potassium ou glutamate à travers la membrane cellulaire

 

 

(1) Informations émises par « Centre d'Analyse Statégie », www.strategie.gouv.fr

(2) Informations émises par l'Association Internationale du Cuivre.

Catégories

Devis personnalisé

Contact

Vous souhaitez en savoir plus sur le cuivre antimicrobien ou sur nos produits ? Vous souhaitez passer commande ?